Action loir

Pendant que nous jouissons des dernières chaleurs d'arrière-été, beaucoup d'animaux sauvages ont commencé leur préparation à la saison froide. Les buissons, arbustes et arbres indigènes offrent en automne une nourriture abondante. Cela permet d'espérer entrevoir le loir, d'habitude nocturne, affairé auprès de cette manne appétissante.

 

Dans le cadre de l'„Action Loir“ la population de Suisse et du Liechtenstein est invitée à communiquer ses observations de gliridés et autres animaux sauvages sur la plateforme d'annonces atlas.nosvoisinssauvages.ch , idéalement avec une photo. Les annonces seront intégrées au nouvel atlas des mammifères de Suisse et du Liechtenstein, qui est en cours d'élaboration par la Société suisse de Biologie de la Faune SSBF.

 

Le loir, à l'origine de l'expression bien connue, entreprend un long sommeil hivernal, qui peut durer selon les conditions environnementales entre six et neuf mois. Avant qu'il se mette dans cette profonde léthargie, ils sont encore particulièrement actifs, à la recherche de nourriture. On peut ainsi croiser en automne durant la journée ces petits animaux d'habitude nocturnes. Ils vivent encore en groupes familiaux après l'élevage des jeunes, souvent composés de la mère et ses rejetons. On les entend communiquer par divers cris, sifflements et autres vocalisations. En cas de danger ils peuvent aussi exprimer un bruissement impressionnant ou des crissements de dents fort bruyants.

 

Plus d'information sur le loir. 

 

Communiqué de presse sur „Action Loir“.

 

 

Observations de loir:

Stadtfauna

Städte und Siedlungsgebiete beherbergen eine erstaunlich artenreiche Tierwelt. Das Stadtfauna-Buch zeigt rund 600 Arten, die in den letzten Jahren in mitteleuropäischen Städten beobachtet werden konnten, vom Süßwasserschwamm bis zur Nordfledermaus.

Nos voisins sauvages
Nos voisins sauvages
Porteurs