Avez-vous déjà commencé votre préparation à l'hiver ?

5 septembre 2018

Pendant que nous jouissons des dernières chaleurs d'arrière-été, beaucoup d'animaux sauvages ont commencé leur préparation à la saison froide. Les buissons, arbustes et arbres indigènes offrent en automne une nourriture abondante. Cela permet d'espérer entrevoir le loir, d'habitude nocturne, affairé auprès de cette manne appétissante.

 

Dans le cadre de l'„Action Loir“ la population de Suisse et du Liechtenstein est invitée à communiquer ses observations de gliridés et autres animaux sauvages sur la plateforme d'annonces atlas.nosvoisinssauvages.ch , idéalement avec une photo. Les annonces seront intégrées au nouvel atlas des mammifères de Suisse et du Liechtenstein, qui est en cours d'élaboration par la Société suisse de Biologie de la Faune SSBF.

 

Le loir, à l'origine de l'expression bien connue, entreprend un long sommeil hivernal, qui peut durer selon les conditions environnementales entre six et neuf mois. Avant qu'il se mette dans cette profonde léthargie, ils sont encore particulièrement actifs, à la recherche de nourriture. On peut ainsi croiser en automne durant la journée ces petits animaux d'habitude nocturnes. Ils vivent encore en groupes familiaux après l'élevage des jeunes, souvent composés de la mère et ses rejetons. On les entend communiquer par divers cris, sifflements et autres vocalisations. En cas de danger ils peuvent aussi exprimer un bruissement impressionnant ou des crissements de dents fort bruyants.

Des traces de rongeurs révèlent leur présence

Les noisettes sont une source de nourriture très importante, car elles contiennent beaucoup de matière grasse utile à se confectionner des réserves de graisse. Si les ressources alimentaires sont suffisantes, le loir peut doubler son poids avant l'hiver. Mais les loirs ne sont pas les seuls animaux à s'intéresser aux noisettes comme source de nourriture. Les traces de rongeage sur les noisettes permettent souvent d'en identifier l'auteur, chaque espèce ayant sa façon d'attaquer les coquilles.

 

Informations complémentaires :

Bettina Erne, Nos voisins sauvages - Antenne romande, Tél. 076 537 59 76 / bettina.erne@nosvoisinssauvages.ch

Michel Blant, Nos voisins sauvages - Antenne romande, Tél. 032 721 21 17 / michel.blant@nosvoisinssauvages.ch

 

Société suisse de biologie de la faune SSBF :
www.sciencesnaturelles.ch/organisations/sgw-ssbf

Plateforme d’observations :
www.atlas.nosvoisinssauvages.ch

www.facebook.com/nosvoisinssauvages

Les photos ci-dessous sont disponibles pour une utilisation en lien avec ce communiqué de presse et avec mention correcte des auteurs à titre gratuit. A télécharger sur en double cliquant sur l'image.

© Mirjam Wyrsch / wildenachbarn.ch

 

Fig. 1

© Kathi Märki / swild.ch

 

Fig. 2

© Sonja Büchi / wildenachbarn.ch

 

Fig. 3

© Roman Zuppiger / wildenachbarn.ch

 

Fig. 4

© Adrian Dietrich / wildenachbarn.ch

 

Fig. 5

 

 

Newsletter

Souhaitez-vous être informé sur des observations, des actions ou des progrès marquants ?

Abonnez-vous à la Newsletter:

Nos voisins sauvages
Nos voisins sauvages
Porteurs